Comment réaliser un timelapse avec un DSLR ?

Le timelapse c’est quoi ?
c’est une vidéo réalisée à partir de clichés pris à intervalles réguliers.
Le résultat donne l’illusion d’optique que tout va plus vite (les nuages par exemple),
ou bien encore que les éléments se déplacent comme par Magie.
Cet effet est sans doute l’un des effets spéciaux les plus anciens,
et pourtant toujours autant d’actualité.

Le timelapse est l’une des techniques les plus simples que l’on peut faire avec un reflex numérique, parce que la caméra est avant tout un appareil photo. Cela signifie que la résolution de vos images fixes est beaucoup plus élevé qu’avec une caméra vidéo classique (ou caméscope), ce qui vous permettra d’obtenir de très beaux timelapses.
Philip Bloom nous présente la méthode (simple) et les astuces pour bien réussir un timelapse.
J’ai souhaité partager cette vidéo car je trouve que l’on y retrouve bien “l’esprit” du timelapse,
c’est à dire… que c’est long, vraiment long…
voir même très très long… ^^

http://vimeo.com/17863765

 

Un timelapse est une période de temps qui est capturée et sera lue à un rythme beaucoup plus rapide.

Pour votre timelapse, vous aurez d’abord besoin d’un intervallomètre. On en trouve pour vraiment pas cher sur e-bay par exemple (env. 20 €), il en existe différents modèles suivant votre appareil photo, et pour ceux qui ne connaissent pas cet accessoire, il s’agit d’un petit boitier de la taille d’une télécommande qui va permettre de piloter l’appareil photo en automatique, et à intervalles réguliers.

 

intervallometre_dslrVous pouvez spécifier combien de fois votre intervallomètre déclenche l’appareil photo pour prendre une photo à votre place, et vous évitera d’avoir à appuyer vous même.
Personnellement ça ne me viendrait pas à l’idée de réaliser cette opération en manuel, mais les pionniers du genre procédaient de la sorte..
. une époque qui semble bien lointaine, mais qui fonctionne encore si vous souhaitez tester rapidement la technique du timelapse juste avec votre dslr (de préférence monté sur un trépied).

Vérifiez bien les paramètres et lisez le manuel afin de régler la minuterie et les intervalles correctement car les timelapse prennent beaucoup de temps, et cela signifie beaucoup de temps perdu potentiellement si vous ne faites pas attention !
Assurez-vous de vérifier vos paramètres avant de laisser s’écouler huit heures pour votre timelapse que vous avez planifié ou vous risquez d’avoir une grande déception ! Aussi, gardez à l’esprit la sécurité au moment de choisir votre emplacement. Par exemple, au milieu d’une foule ce ne sera sans doute pas le meilleur endroit pour votre premier timelapse.

Astuce : Utilisez une grue ou un travelling pour obtenir des timelapse vraiment incroyables et dynamiques. Regardez cette vidéo de Tom Lowe qui utilise une grue Kessler dans ce timelapse.

Évidemment, je n’ai pas résisté à l’envie de tester moi aussi cet effet,
voici un aperçu de mes premiers pas dans l’univers du timelapse :

En conclusion, voici ce que je peux constater sur ce premier test :
1 – pour un timelapse, le choix du cadrage diffère quelque peu de ce que l’on pourrait faire en vidéo,
par exemple : l’arbre en contre jour n’est pas très beau, car les branches bougent beaucoup, et ça n’apporte pas grand chose, j’en déduis donc qu’il faut privilégier un premier plan plutôt fixe (un rocher, de l’herbe, etc, …) plutôt que quelque chose de mobile.
2 – je me suis rendu compte qu’un plan statique (c’est à dire que le cadrage ne bouge pas), n’était pas très intéressant. J’ai donc ajouté quelques mouvements dans les différents plans lors du montage, j’ai simplement zoomé légèrement dans l’image, et ajouté un très léger déplacement, soit horizontal, soit vertical, soit un zoom dans l’image.
3 – j’ai réglé l’intervallomètre sur 1 image par minute, et j’ai trouvé le résultat assez convaincant.
Toutefois voici quelques règles de base que vous pouvez appliquer suivant le résultat attendu,
pour une vidéo en 25 images par secondes :
Nuages se déplaçant très lentement : intervalle de 10 secondes
Nuages se déplaçant normalement : intervalle de 5 secondes
Nuages se déplaçant rapidement : intervalle de 3 secondes
Personnes marchant dans la rue : intervalle de 2 secondes
Coucher de soleil par temps clair : intervalle de 30 secondes
Paysages nocturnes, ciel étoilé, lune : intervalle de 20 à 30 secondes
4 – et enfin, un timelapse n’échappe pas aux règles traditionnelles de la vidéo, j’ai donc dû étalonner mes images et ajouter de la musique.

A noter : Magic Lantern propose une fonction de timelapse accessible directement dans l’appareil photo,
et certains modèles d’appareil photo proposent même de compiler directement les images en une vidéo.

Avez-vous déjà réalisé un timelapse ? Partagez votre expérience et vos réalisations dans les commentaires.

Source

Cet article vous a plu, parlez en autour de vous :

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google Plus
  • Blogger
  • Pinterest
  • Tumblr
  • Add to favorites
  • Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *