Quelques conseils pour un fond vert réussi en studio

Dans cette vidéo, même si elle est en anglais, ce qui est intéressant
c’est de voir les conditions de tournage « Pro » en studio et de les comparer avec des conditions beaucoup plus légères (vidéos en fin d’article).
Car tout le monde n’a pas forcément accès à une telle débauche de matériel et d’espace.
Alors voici 3 conseils pour un fond vert réussi en studio :

1 – Les ombres sont à bannir !
Un fond vert bien tendu, c’est le premier geste à accomplir avant tout.
Ensuite, une fois que tout est en place, fond vert et comédien, veillez scrupuleusement à ce qu’il n’y ai pas d’ombres projetées sur votre fond vert. Le choix du placement des éclairages va donc être primordial, surtout si vous êtes limités en nombres de sources lumineuses.
Pour limiter la présence d’ombres projetées sur le fond vert, il faut éloigner au maximum le sujet à filmer du fond vert, la distance minimum sera d’au moins 1 mètre, car plus on s’éloigne du fond vert plus il faudra d’espace et de matériel d’éclairage. Il faut donc trouver le meilleur compromis entre : matériel lumière à dispo, taille du fond vert, et espace dans lequel on se trouve.

2 – Attention au bruit (grain) au delà de 800 ISO
Avec un DSLR, la tentation est grande, on peut facilement filmer en basses lumières,
et par conséquent, en l’absence de lumière, on est souvent tenté de monter dans les ISO.
Mais attention au bruit qui apparaitra dès 400 ISO, on ne s’en rend pas forcément compte au tournage, mais 800 ISO sera la limite à ne pas dépasser sous peine de voir apparaitre comme des fourmillements dans la vidéo, ce qui deviendra un vrai casse tête pour la post-prod.
Donc idéalement, 400 ISO c’est top (ou moins si vous pouvez), 800 ISO c’est la limite.

3 – Prévoyez beaucoup de lumière(s)
J’aime rappeler que le fond vert est un élément qu’il faut considérer comme étant un sujet à éclairer à part entière. C’est à dire qu’il faut penser à l’éclairer de la même manière que l’on va penser à éclairer le personnage qui sera placé devant. Les sources de lumières diffèrent pour l’un comme pour l’autre, c’est notamment ce que l’on peut voir dans la vidéo en haut de page, mais encore une fois, si vous n’avez par exemple que 3 mandas pour éclairer votre fond vert ce sera tout à fait possible, mais vous serez limités dans vos choix artistiques, il sera difficile de donner un éclairage spécifique sur le personnage tout en conservant un éclairage uniforme sur le fond vert. Attention aussi à la surchauffe, si vous êtes dans un petit studio, les éclairages traditionnels dégagent beaucoup de chaleur.

N’hésitez pas à faire des petits tests avant de vous lancer sur des projets de plus grande envergure (qu’ils soient pro ou non), c’est encore une fois avec la pratique que vous pourrez vous faire votre propre opinion sur le sujet.
Quoi qu’il en soit, même dans des conditions difficiles, telles qu’énoncées ci-dessus (peu de lumière, peu d’espace, etc, ….) il est tout à fait possible de donner vie à vos envies et vos projets, en témoignent ces spots réalisés l’année dernière pour Geekopolis (j’y reviendrais en détail prochainement), avec un petit making of en bas de page dans lequel on peut voir les conditions de tournage :

Cet article vous a plu, parlez en autour de vous :

  • Facebook
  • Twitter
  • LinkedIn
  • Google Plus
  • Blogger
  • Pinterest
  • Tumblr
  • Add to favorites
  • Email

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *